- Retour accueil : Musée du Vieux Saint-Etienne -
www.histoireetpatrimoinedesaintetienne.com

Le Musée du vieux Saint-Etienne

présente

Saint-Etienne, naissance du réseau européen de chemin de fer ?

 

Accueil
Origine du rail
Naissance du chemin de fer en Europe
Origine du chemin de fer en France
Le choix de Saint-Etienne
1827 - Saint-Etienne / Andrézieux
Rail de 1827
1832 - Saint-Etienne / Lyon
Billet de 1834
Evolution du chemin de fer en Europe
Bibliographie
Liens

 

Le XIXème siècle, ère des transports ?

Dès le premier tiers du XIXeme siècle, l'Europe est encore dans un monde agricole et militaire, où les dépêches sont portées à cheval, où les voyages se font dans l'inconfort des malles-poste, sur des routes cahoteuses …
La vitesse n'est pas encore découverte, mais la lenteur des moyens de transport et leur insécurité sont perçues comme des obstacles non seulement politiques mais aussi économiques.
Malgré tout, la croissance de la production industrielle et agricole devient importante et crée une forte demande en matière de transports. Ainsi, l'Angleterre, en avance technologique sur les autres pays européens s'intéresse aux projets de ses inventeurs visionnaires qui proposent des "railways"…
."De la malle-poste au train: passage à la vitesse supérieure"
Source : "le temps des chemins de fer en France" de Cl LAMMING et J.MARSEILLE
collection Nathan. Page 23
En France comme en Angleterre, les premières lignes de chemin de fer apparurent dans les régions minières : la houille et le charbon que l'on extrait des mines sont acheminés au moyen de chariots montés sur rails et tractés par des chevaux.
L'avance anglaise en matière de courts chemins de fer industriels et miniers courts incite les ingénieurs des mines français à les essayer dans les bassins houillers. D'où le choix des bassins stéphanois.

Deux pays a la conquête du rail :

Angleterre et France - 1800 / 1870

1801 : le chemin de fer de Surrey, près de Londres est inauguré. C'est le premier chemin de fer public dont l'utilisation n'est pas limité à une industrie particulière.
1803 : Richard Trevithick invente la première locomotive à vapeur sur rails : "la Black Billy". L'association de la voie ferrée et de la locomotive est enfin créée. C'est le démarrage du chemin de fer moderne.
1807 : le chemin de fer d'Oysermouth, près de Swansea, (pays de Galles) est le premier à transporter des voyageurs payants.
1814 : L'ingénieur en chef des Mines de Moisson Desroches adresse à Napoléon un mémoire "sur la possibilité d'abréger les distances en sillonnant l'Empire de sept grandes voies ferrées".
1818 : L'ingénieur stéphanois de Gallois propose, après un voyage d'études en Angleterre, d'établir une ligne Saint-Etienne/Lyon.
1825 : la ligne Stockton/Darlington créée par Georges Stephenson est la première ligne ouverte à la surface du sol et au service public. C'est aussi la première ligne à longue distance. L'Angleterre, première nation à se doter de chemins de fer se maintiendra toujours en tête du mouvement, même si les autres pays Européens deviennent indépendants de la tutelle technique britannique après 1845.
1826 : le monde peut voir le premier chemin de fer correspondant à celui des générations qui se succédèrent depuis. Il s'agit de la ligne Liverpool/Manchester, où la traction est assurée par des locomotives à vapeur et ouverte essentiellement au trafic des voyageurs, avec un horaire régulier, des tarifs, des voitures à plusieurs classes et une prise en charge complète de la compagnie. Les premiers billets sont des jetons en cuivre.
1827 : les premières lignes françaises sont créées : le réseau Saint-Etienne/Andrézieux (1827), Saint-Etienne/Lyon (1832) et Andrézieux/Roanne (1833) seront des compléments de voies navigables.
1832 : le parlement vote un crédit pour l'étude d'un système de chemin de fer en France.
Selon les parlementaires, les chemins de fer doivent, en intensifiant les échanges entre les hommes, assurer la prospérité générale et garantir la paix universelle.
La ligne Saint-Etienne/Lyon est ouverte. Les projets de construction de lignes prolifèrent dans toutes les régions, émanant d'ingénieurs, entrepreneurs et notables locaux.
1837 : Ouverture de 24 km de lignes : la liaison Paris/Saint-Germain est assurée. Cette inauguration marque le début des grands réseaux français qui partiront de Paris.
1842 : Loi du parlement Français sur la construction par l'état de neuf lignes ferroviaires joignant Paris aux frontières et au littoral de la Manche, de la Méditerranée et de l'Océan.
Dès 1842, les lignes ferroviaires françaises créées auront pour but de relier la France aux différents pays européens. Cependant, on classe, comme prioritaire, une relation ferrée avec l'Angleterre.
1844 : La liaison ferroviaire Douvres/Londres est ouverte. Le port de Boulogne assure un service régulier de bateaux à vapeur.
1846 : La ligne Orléans/Bordeaux répond aux exigences de la loi de 1842 : ce tronçon de 462 km rapproche Paris et la frontière d'Espagne. C'est aussi le plus important tronçon commercial car il relie des régions essentiellement agricoles, riches en vignobles et élevages.
1846 : La liaison Paris/Lille/Valenciennes est inaugurée. Sa naissance rapproche la France de l'Angleterre et de la Belgique.
1847 : Le tronçon Rouen/Le Havre prolonge la ligne Paris/Rouen et met la capitale à six heures de la mer, en communication avec l'Angleterre et l'Amérique.
1849 : La grande voie de communication : Avignon/Marseille est destinée à relier la Manche à la Méditerranée. Elle relie L'Europe à ses colonies d'Afrique du nord et à l'Orient.
1851 : Plus de 3.600 km de lignes françaises sont exploitées (pour plus de 10.000 km de voies en Angleterre). Le chemin de fer est un moteur du développement industriel.
1852 : Six grandes compagnies se forment et vont se partager le territoire Français.
1852 : Inauguration officielle de la ligne Paris/Strasbourg. Par cette voie, la ligne directe du Havre au Rhin est établie. Cette voie permet l'échange réciproque des conquêtes pacifiques entre l'Allemagne et la France.
1852 : La ligne Metz/Sarrebrück (Prusse) est établie. Elle permet la liaison avec le réseau allemand en plein développement.
1855 : Bordeaux/Bayonne permet de joindre la capitale aux frontières de l'Espagne.
1857 à 1870 : L'Europe devient une unité économique: les Pyrénées sont traversées de l'est à l'ouest et les Alpes sont franchies par le tunnel du Mont-Cenis et le col du Brenner.
1858 : En Angleterre, Bessemer propose l'utilisation des premiers rails en acier.
1870 : Les grandes lignes des réseaux Européens sont presque terminées. Les lignes secondaires sont encore en construction. L'Angleterre possède le plus grand réseau : 24.500 km contre 16.465 km pour la France. Le rail est désormais considéré comme un service public et un moyen d'abaisser les coûts de revient pour les industriels qui en sont les principaux utilisateurs. La défaite militaire de Sedan, le 2 septembre 1870 et la chute de Napoléon III n'ont cependant pas accéléré l'effondrement des grandes compagnies. La guerre a porté à son comble l'engorgement et la désorganisation des réseaux.
Accueil
Origine du rail
Naissance du chemin de fer en Europe
Origine du chemin de fer en France
Le choix de Saint-Etienne
1827 - Saint-Etienne / Andrézieux
Rail de 1827
1832 - Saint-Etienne / Lyon
Billet de 1834
Evolution du chemin de fer en Europe
Bibliographie
Liens

 
Accueil expo
 
page précédente
haut de page
page suivante
   

Les Amis

du Vieux

Saint-Etienne

 
Recherche historique : Floriane Soulas, avec la collaboration de François Fontana, et de Gérard Vachez, Président des Amis du rail du Forez..
Mise en site web : Bernard Rivatton.
Exposition créée dans le cadre de l'opération nationale "Printemps des musées" mise en place par la Direction des Musées de France / Ministère de la Culture et de la Communication
© Les Amis du Vieux Saint-Etienne - avril 2000 - maj : septembre 2002 - sept.2009